Présentation de la controverse

La videosurveillance est depuis longtemps débattue, les premières réflexions sur le sujet datent d'aprés guerre avec l’apparation de caméras performantes. Cependant la mise en place de systèmes de videosurveillance à l’échelle de villes est assez récente et force est de constater que la réalité est loin des espérances des partisans d’une société sécuritaire ou des craintes des groupes attachés aux libertés individuelles. Depuis peu (aux environs de 2008) l'apparition du terme de videoprotection plus positif montre une volonté de changer l'image de cette pratique.

Le fait est qu’aujourd’hui il est difficile de dresser un bilan de l’impact de la videosurveillance sur la sécurité et la liberté en raison du manque de recul et de données concrètes.

La controverse suscitée par la videosurveillance donne donc lieu à des débats axés sur des grands principe moraux plutôt que sur des faits concrets. Cependant chaque acteur avance des arguments solides fondés d’une part sur les grands principes et parfois sur la justice.

Nous avons étudiés la controverse et identifiés les différents acteurs et analysés leurs arguments afin d’établir un arbre des débats qui permet d’éclaircir la situation.