Sources

Bibliographie

Haut de page

Entretien avec Dominique Chaumet

L’entretien s’est déroulé le 12 mai à la RATP.

Dominique Chaumet est le correspondant informatique et libertés (CIL) à la RATP. Pour autoriser un nouveau système de vidéoprotection, il vérifie que sa finalité est cohérente avec ses caractéristiques techniques et les destinataires des images. M.Chaumet a largement insisté sur l’importance de la finalité des caméras : « une caméra installée avec une finalité précise ne pourra pas être utilisée pour une autre finalité ! ».

C’est aussi lui qui veille au respect des droits des personnes. En tant que contact direct avec la CNIL, il a reconnu l’impuissance de celle-ci dans la lutte contre la vidéosurveillance abusive et les caméras illégales.

Haut de page

Entretien avec Jean Claude Vitran

L’entretien s’est déroulé le 31 mai à la Ligue des Droits de l’Homme

Jean Claude Vitran est membre du Bureau national de la Ligue des Droits de l’Homme. Il reconnait l’utilité des caméras dans les lieux clos mais s’oppose à celles qui enregistrent. Selon lui, le système actuel va contre les libertés, coûte cher au contribuable et est inefficace.

C’est le désengagement de l’État en matière de sécurité qui le frappe : l’État cherche à tout prix à remplacer les agents de sécurité pour des raisons budgétaires. Aujourd’hui, l’État n’agit plus contre l’insécurité mais contre le sentiment d’insécurité. Le citoyen se sent mieux car il se sent protégé, mais il ne l’est pas.

M. Vitran souhaiterait qu’un débat national soit organisé afin que le point de vue de la Ligue des Droits de l’Homme soit pris en compte.

Haut de page